site Internet des paroisses Saint-Nicolas & Sainte-Marie-aux-Fleurs de St-Maur-des-Fossés (94)
3 octobre : Fête d’automne et Eglise Verte
3 octobre : Fête d’automne et Eglise Verte

3 octobre : Fête d’automne et Eglise Verte

"Dieu vit que cela était bon" (Genèse 1, 19)

"Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour sœur notre mère la Terre
qui nous porte et nous nourrit,
qui produit la diversité des fruits,
et les fleurs diaprées et l’herbe."

(Extrait du Cantique des Créatures de Saint-François d'Assise)

Précisément, parlons en de notre Terre qui est bien mal en point et ses habitants avec elle ; nous devons faire quelque chose pour les protéger et les défendre, humanité comprise, toute l'humanité…

Et si nous commencions par nous réjouir de pouvoir la  contempler, si belle : telle que Dieu l'a voulue ?

Avec toute l'Eglise, nos paroisses ont loué Dieu pour la Création tout au long du mois de septembre et jusqu'au 4 octobre. C’est « le Temps de la Création » initié par le Pape François à la suite de la publication de l’encyclique "Laudato Si" en 2015.

Cela s'est terminé par une fête, comme il se doit,  le dimanche 3 octobre, à l'église Sainte-Marie-aux-Fleurs.

Cette journée restera dans nos mémoires comme celle du lancement de notre démarche paroissiale dans la mouvance de l'encyclique "Laudato Si".

De quoi s'agit-il ? Faire entrer notre communauté de fidèles dans une dynamique de respect de la planète et de solidarité avec les plus démunis. Comment ? Voici ce qui a été décidé :

  • Intégrer le sujet dans la pastorale de l'initiation
  • Louer Dieu pour la Création dans nos célébrations
  • Rendre peu à peu nos achats plus "verts"
  • Réaliser des économies d'énergies
  • Trier les déchets
  • Transformer le jardin de l'église sainte-Marie-aux-Fleurs en jardin partagé et collaboratif
  • Faire communauté autour de ce projet commun en y intégrant tous les services et mouvements de nos paroisses, les écoles chrétiennes (Teilhard en particulier) et aussi et surtout les plus démunis qui évoluent autour de nous sans bien souvent que nous prenions suffisamment en compte leurs besoins et leur détresse.

Pour marquer cette date, un figuier a été planté près de l'église après avoir été béni par notre père curé, Bernard Brien.

Tous ceux qui souhaitent rejoindre l'une ou l'autre des actions exposées ci-dessus et les renforcer de leur compétences sont les bienvenus !